Home / Thématique / Clientèles / Enquête sur les clientèles Paca

Enquête sur les clientèles Paca

Les résultats de l’enquête sur les clientèles touristiques de Paca en 2010 – 2011, réalisée avec le concours de l’institut d’études BVA, ont été présentés début 2012.

Ce travail a fait l’objet d’un partenariat technique et financier entre l’Europe, l’État, la Région et les 6 départements.

Les principales conclusions du rapport intéressant notre champ d’intervention sont les suivantes :

– Le tourisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur représente 30 millions de séjours chaque année.

– Un tourisme toutes saisons : l’activité s’étend sur toutes les saisons même si l’été reste une valeur sûre, avec 58% du total des nuitées

– Le retour aux « grandes vacances estivales » après plusieurs années marquées par la prédominance des courts séjours. La durée moyenne de séjours est 7.2 nuits.

– 21% de touristes étrangers, en provenance d’Europe le plus souvent et dont la dépense moyenne journalière est deux fois plus importante que celle des Français.

– Une satisfaction très bonne avec des « plus » (intérêt et diversité des sites, qualité de l’environnement) et des « moins » (fluidité de la circulation, stationnement).

Le tourisme itinérant est très présent sur les départements du Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence, avec respectivement 28% et 30% d’itinérants, pour une moyenne de 11% d’itinérants sur l’ensemble de la région.

– La clientèle provient principalement de la région Paca, de Rhône-Alpes et d’Ile de France : ces 3 marchés totalisent plus de la moitié de la clientèle Paca

– Les courts séjours se caractérisent à deux niveaux niveaux : une clientèle « intra », c’est-à-dire en provenance de la région Paca, et 2 saisons privilégiées, le printemps et l’automne.

– Les activités les plus pratiquées durant le séjours concernent « le patrimoine et la culture » (72%) et les »loisirs et la détente » (61%). Plus en détail: la visite de sites naturel et d’espaces protégés (19%), la découverte de routes touristiques (13%), la randonnée et la promenade (25%).

– La dépense moyenne a fortement augmenté par rapport à 2003 : +21€ en moyenne. Elle s’élève à 64,3€/nuit/personne soit une consommation touristique sur place estimée à 14 milliards d’€. Les séjours ayant lieu au printemps et à l’automne occasionnent une dépense moyenne plus élevée que la moyenne avec respectivement 71.5€ et 69.9€.

– Grands postes de dépenses : 32% nourriture – 29% hébergement – 13% loisirs – 13% shopping, achats – 13% transports sur place.

– Parmi les vecteurs d’informations, Internet est bien évidemment le moyen privilégié (47%) devant les familles et amis (32%), les hôteliers (9%), le bouche à oreille (7%) et les offices de tourisme (6%). A noter que les sites des destinations et des offices de tourisme fonctionnent très bien (41%).

Pour lire en détail les résultats de l’étude, le lien depuis l’observatoire du CRT Paca.

About Delphine

Découvrez aussi

Smartphones et/ou tablettes : les usages détaillés par Médiamétrie

Les Français ne peuvent plus se passer de leurs mobiles, qu’il s’agisse du smartphone ou de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *