Home / Type de contenu / Actualités / Google crée le buzz avec Niantic project

Google crée le buzz avec Niantic project

Avec le lancement de l’application Field trip, Google révèle un mystérieux jeu en réalité alternée, Niantic Project.

Pour commencer, Field Trip est une application qui permet, tel un guide touristique moderne et personnalisé, de géolocaliser l’utilisateur et de lui permettre de découvrir des informations sur un monument à proximité ou tout autre curiosité locale, qu’il va lui conseiller, comme le ferait un autochtone ! La grande particularité est que la donnée n’est pas recherchée mais fournie avant même que l’utilisateur ne la demande. Il est possible de paramétrer la fréquence et la nature de ces alertes.

Derrière cette application, le buzz est lancé autour d’un ARG (Alternate Reality Game) dénommé le Niantic Project qui propose aux mobinautes des vidéos et des énigmes mystérieuses autour d’une histoire de smartphone acheté sur Internet, qui ne fonctionne pas mais qui présente d’étranges particularités…
Le 30 novembre prochain, Google devrait dévoiler ce qu’est vraiment ce projet: simple buzz pour promouvoir son application Field Trip ou Google Glass?

Ce jeu de piste, qui brouille les frontières entre le monde réel et imaginaire, se déploie actuellement en ligne mais pourrait s’étendre dans la vraie vie…

Car ce n’est pas fini, on apprend désormais l’existence du projet Ingress, le MMO de Google. « Le scénario prend place dans un contexte où une énergie mystérieuse vient d’être découverte par des scientifiques en Europe. Son origine et son dessein sont encore inconnus, mais des chercheurs pensent qu’elle influe sur notre pensée. Nous devons la contrôler où elle nous contrôlera. »

Pour en savoir plus sur Field Trip et Niantic Project, lire l’article du blog Presse Citron.

Bienvenue dans un nouveau monde !

About Delphine

Découvrez aussi

Smartphones et/ou tablettes : les usages détaillés par Médiamétrie

Les Français ne peuvent plus se passer de leurs mobiles, qu’il s’agisse du smartphone ou de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *